page 27 of 36
aide   copie   index   debut


Comment évaluer la nécessité de réformer la Notation du pentagramme



A. Le développement de la Notation du pentagramme a déjà atteint son sommet. Aujourd'hui, grâce à l'évolution historique, sa technique d'application apparaît nettement en retard eu égard aux exigences du développement musical.
   La réforme en est une conséquence inévitable.

B. La Notation du pentagramme a ses limites, elle exige un emploi excessif de lignes supplémentaires et de signes de remplacement pour répondre aux nécessités de l'application, en provoquant par conséquent des difficultés pour l'étude, la pratique et l'édition.
   Une réforme est donc nécessaire pour répondre à des exigences de temps et d'efficacité.

C. Le système de lecture de la Notation du pentagramme a des règles non identiques, en particulier la "Clé d'alto" présente de continuelles variations qui compliquent la difficulté de l'étude et de l'usage. Quant à l'application à l'intérieur de la partition, sans règles unifiées et standardisées, on risque souvent de tomber dans d'inévitables contradictions et d'avoir des impressions erronées sur les rapports entre les éléments verticaux et horizontaux de la partition, entre l'écoute et la lecture, qui ne font qu'ajouter confusion et difficulté à la pratique.
   La réforme est conforme aux attentes des musiciens.

D. La méthode formelle du système du Pentagramme ne parvient pas toujours à trouver des règles valables pour standardiser rationnellement les notations abstraites et expressionnistes nées avec la musique contemporaine et d'avant-garde. Plus 1'expression est abstraite, plus grande est l'exigence d'une loi et d'une logique rigoureuses. Ce ne peut être obtenu par le système du Pentagramme.
   La réforme sert aussi à affronter le problème posé par de nouvelles réflexions et recherches.

E. La structure formelle et mathématique du système du Pentagramme ne possédant ni lois de variation unifiées, ni même un noyau logique rationnel, limite l'application modernisée et scientifique du développement technique de la musique. Par exemple, il est impossible de créer sur ordinateur des programmes simples et efficaces en utilisant le système du Pentagramme. Difficile donc d'appliquer et de diffuser ces programmes universellement.
   La réforme est une exigence du développement et de necessités plus avancées de notre époque.

F. Les plus de 200 propositions de réforme avancées au cours des deux derniers siècles, bien qu'elles n'aient eu aucun succès, démontrent clairement qu'une réforme de la Notation du pentagramme est inévitable et reflètent largement les demandes partagées par les musiciens.    La réforme représente désormais une inévitable mission historique pour récupérer l'héritage du passé et s'ouvrir à l'avenir.


page 27 of 36