page 13 of 36
aide   copie   index   debut


G. La "Portée démonstrative" de l'Hexagramme


Explication:

1) la demi-portée, combinée avec la ligne supplémentaire naturelle transitoire constitue une gamme mutable. Une portée complète, combinée avec les lignes supplémentaires naturelles transitoires constitue deux groupements voisins et opposés de gammes. Chacune des portées, combinées avec les lignes supplémentaires naturelles transitoires constitue un niveau différent de registre. Tous les registres, réciproquement combinés entre eux avec les lignes supplémentaires naturelles transitoires créent un système de gammes graduelles. Ils sont à la fois semblables et différents les uns des autres.

2) Il existe un point-limite symétrique du rapport 2:1, qui est une subdivision formelle et mathématique entre chacune des deux semi-portées et entre chacune des deux portées complètes. Ce point-limite existe aussi entre chacune des deux gammes mutables et entre chaque deux de ces groupements. Un axe symétrique et une jointure sur le ton du Do (la note de "C") relient et transforment les gammes. Le tout est à la fois abstrait et concret.

3) Chaque clé indique la hauteur et le registre des portées. La structure et la forme de chaque portée sont unités des opposés en formant un tout nettement délimité.

4) Une même règle invariable est appliquée à chaque musique différente. Une forme identique simple est appliquée à chaque registre différent. Elles sont à la fois complexes et simples.

5) Des modifications de sons tempérés régulières combinées à des fluctuations irrégulières de lignes, d'une part, et des modifications de notes régulières combinées à des signes rythmiques irréguliers, d'autre part, constituent le mode et les règles pour l'expression de la musique. Elles sont à la fois modernes et traditionnelles.

6) En appliquant les règles décrites ci-dessus, sur la base des données, des normes et des proportions fixées, on peut écrire le "spectre sonore" des lignes, des points et des signes, en indiquant des hauteurs fixes et des registres. On atteint ainsi des objectifs fort larges, c'est-à-dire que leur fonction et leur sens s'appliquent non seulement à la catégorie de la notation musicale, mais aussi à celle de la recherche du "spectre sonore". Elles sont à la fois artistiques et scientifiques.

Démonstration: la modalité de la notation démonstrative se fonde sur la logique formelle et sur la logique mathématique de la Notation de l'hexagramme, la méthode de la notation démonstrative est formée de notes, de lignes et de signes, la structure de la notation démonstrative est construite sur la "Portée complète" et sur la "Portée inférentielle". C'est ainsi que naît la "Portée démonstrative".

Conclusion: dans la Notation de 1'hexagramme, la base théorique de la "Portée démonstrative" dans le domaine de la musique contemporaine et d'avant-garde, se fonde sur des concepts abstraits et des méthodes concrètes. Tant la règle théorique, que son application pratique ont été vérifiées.



page 13 of 36