page 7 of 36
aide   copie   index   debut


LE SYSTEME DES PORTEES ET LES REGLES DE
L'APPLICATION DANS LA NOTATION DE L'HEXAGRAMME





A. "Portée grande" de 13 lignes de l'Hexagramme

Explication: en partant du "Do-central" comme ligne centrale, par chaque ensemble de trois lignes horizontales parallèles qui constitue une demi-portée d'une octave et par le devéloppement symétrique du rapport 2:1, en ajoutant une ligne parallèle aussi bien audessus du Pentagramme dans la "Portée en clé de sol" qu'en-dessous de celui en dans la "Portée en clé de fa", comprenant la "Portée grande" de 11 lignes, on forme la "Portée grande" de 13 lignes de l'Hexagramme qui, combinée avec les lignes supplémentaires naturelles transitoires, constitue un groupement des gammes de 4 octaves. La logique formelle et la logique mathématique des deux différents niveaux de la "Portée grande" sont unifiées et pourtant symétriques, identiques mais aussi différenciées, comme aux Fig. 1, 2 et 3:


Fig. 1) Figure unifiée et symétrique sur la "Portée grande" de 13 lignes de l'Hexagramme





Fig. 2) Structure des gammes sur la "Portée grande" de 13 lignes de l'Hexagramme





Fig. 3) Système des gammes sur la "Portée grande" de 13 lignes de l'Hexagramme




Démonstration: deux ensembles différents de six lignes se lisent comme un seul ensemble uniforme de six lignes; un seul ensemble uniforme de six lignes se lit comme deux ensembles différents de trois lignes — précisément comme, sur le Pentagramme, la combinaison des trois lignes inférieures de la "Portée en clé de sol" avec les trois lignes supérieures de la "Portée en clé de fa".

Conclusion: le champ de notation a été élargi, l'adjonction de lignes supplémentaire est ainsi réduite; la lecture des notes a été unifiée, les règles en sont simplifiées. Avec la structure de deux niveaux groupés en une forme unique, on comprend les ambitus des tons d'exécution normale.

page 7 of 36