page 26 of 36
aide   copie   index   debut


MATERIEL DE RECHERCHE
ET QUELQUES CONSIDERATIONS





Observations générales sur les propositions de réforme de la notation musicale

A) Au cours des deux derniers siècles (précisément à partir du 1789 au 1990), on peut déjà compter 223 cas de propositions de réforme de la notation linéaire, de celle à une ligne à celle de seize lignes (en excluant celle de quinze lignes). De toute façon toutes constituées, du point de vue de la structure formelle, d'ensembles de lignes. Certaines sont formées de lignes simples, de lignes doubles ou de lignes quadruples; certaines de lignes continues et brisées, d'autres encore de lignes pleines et plissées; d'autres sont formées d'ensembles de lignes parallèles horizontales équidistantes, d'autres d'ensembles de lignes parallèles non équidistantes, d'autres encore d'ensembles de lignes parallèles horizontales et verticales. Les propositions de réforme des types de symbologie des notes sont encore plus nombreuses: il y en a qui emploient le point, le cercle, le triangle, le carré; d'autres encore emploient différents types de graphiques, de symboles, lettres, etc. Il semble que tous aient concentré leurs recherches dans le domaine de la forme, en négligeant souvent d'approfondir leurs études de la logique et des mathématiques.

B) Nous pouvons subdiviser ces 223 propositions de réforme en nous basant sur le nombre de lignes horizontales dont elles font usage:

-   1 ligne:   30 propositions;
-   2 lignes: 14 propositions;
-   3 lignes: 40 propositions;
-   4 lignes: 20 propositions;
-   5 lignes: 41 propositions;
-   6 lignes: 32 propositions;
-   7 lignes: 20 propositions;
-   8 lignes: 7   propositions;
-   9 lignes: 2   propositions;
- 10 lignes: 2   propositions;
- 11 lignes: 6   propositions;
- 12 lignes: 1   proposition;
- 13 lignes: 2   propositions;
- 14 lignes: 1   proposition;
- 15 lignes: encore aucune proposition;
- 16 lignes: 5   propositions.


C) Les 32 propositions de réforme qui font usage de 6 lignes horizontales peuvent être subdivisées analytiquement comme suit:
1) celles qui placent le Do (C) sur la première ligne et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton pour chaque niveau (ligne ou espace), 6 propositions:

- 1789, Johannes Presbyter
   "De musica antiqua et moderna", Diphthérographie musicale 1, p. 396

- 1883, August Wilhelm Ambros
   Das System Ambros

- 1910, Karl Laker
   Vereinfachung der Notenschrift und der Einführung in die Musiklehre

- 1948, Velizar Godjevatz
   The New Musical Notation

- 1968, Thomas S. Reed
   Equalized Music Notation

- 1968, Franz Herf
   "Das Chromatische Tonsystem", Musikerziehung 21, 5, pp. 219-220




2) celles qui placent le Do (C) sur la première ligne et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un ton entier pour chaque niveau (ligne ou espace), 5 propositions:

- 1886, Kalo Morven
   Notation-Morven

- 1925, Arnold Schoenberg
   "Eine neue Zwölftonschrift", Musikblätter des Anbruch 7, 1, pp. 1-7

- 1961, Harry Bruce Armstrong
   Interval System of Musical Notation

- 1964, Hilbert Howe
   Howe-Way 6-3-3 Notation System

- 1973, Ralph G. Cromleigh
   Musical Notation and Actuator System




3) Celles qui placent le Do (C) dans le premier espace supplémentaire inférieur et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton pour chaque niveau (ligne ou espace), 4 propositions:

- 1811, Johann Friedrich Christian Werneberg
   Allgemeinen Plan für eine neue viel einfachere Musik-Schule

- 1838, François Ange Alexandre Blein
   Principes de mélodie et d'harmonie déduits de la théorie des vibrations

- 1838, Michel Eisenmenger
   Traité sur l'art graphique et la mécanique appliqués à la musique

- 1860, Josiah Warren
   Written music remodeled and invested with the simplicity of an exact science




4) Celles qui placent le Do (C) dans le premier espace supplémentaire inférieur et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un ton entier pour chaque niveau (ligne ou espace), 3 propositions:

- 1840, Emmanuele Gambale
   La riforma musicale riguardante un nuovo stabilimento di segni e di regole per apprendere la musica

- 1911, August Unbereit
   "Ein neues Notensystem von August Unbereit", Blätter für Haus- und Kirchenmusik XVI, I

- 1984, Louis Appell
   The Novox Piano Notation




5) Celles qui placent le Ré (D) sur la première ligne et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton pour chaque niveau (ligne ou espace), 1 proposition:

- 1952, Parry Hiram Moon
   "A Proposed Musical Notation", Journal of the Franklin Institute 253, 2, pp. 125-144




6) Celles qui placent le Ré (D) dans le premier espace supplémentaire inférieur et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton pour chaque niveau (ligne ou espace), 1 proposition:

- 1870, Gustave Decher
   Rationellen Lehrgebäude der Tonkunst




7) Celles qui placent le Ré (D) dans le premier espace supplémentaire inférieur et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un ton entier pour chaque niveau (ligne ou espace), 1 proposition:

- 1832, Treuille de Beaulieu
   "Résumé d'un nouveau mode d'écriture musicale", Revue Musicale de Fétis XII, p. 281




8) Celles qui placent le Ré (D) dans le second espace supplémentaire inférieur et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton ou deux intervalles de demi-tons pour chaque niveau (espace), 1 proposition:

- 1837, Anonymous
   Nouveau système de notation musicale, suivi d'un essai sur la nomenclature des sons musicaux, par un ancien professeur de mathématiques




9) Celles qui placent le Mi (E) sur la première ligne et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un ton entier pour chaque niveau (ligne ou espace), 1 proposition:

- 1947, Herbert Rand
   The Trilinear System of Musical Notation




10) Celles qui placent le Sol (G) dans le permier espace supplémentaire inférieur et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton pour chaque niveau (ligne ou espace), 1 proposition:

- 1936, John Leon Acheson
   A Douzave System of Music Notation




11) Celles qui placent le La (A) sur la première ligne et les autres notes à la suite en ordre croissant, généralement séparées par un intervalle d'un demi-ton pour chaque niveau (ligne ou espace), 4 propositions:

- 1851, F. A. Adams
   The Octave Staff; Diatonic and Chromatic; Reducing the Different Staves to One; Furnishing an Exclusive Place for Each Tone, without Flats or Sharps

- 1914, Arthur Eaglefield Hull
   "Duodecuple Staff", Modern Harmony

- 1934, Marguerite Roesgen-Champion
   "L'écriture musicale nouvelle", Le Courrier Musical 7/8

- 1962, Marshall Bailey
   "Duodecuple Notation", American Composers Alliance Bulletin 10, 3, pp. 12-14




12) Propositions de réforme fondées sur le système du Pentagramme qui font usage de six lignes seulement pour unifier la lecture des notes de la "Portée en clé de sol" et de la "Portée en clé de fa", 4 propositions:

- 1850, William Striby
   Universal System of Music Notation

- 1940, Bernard L. Bonniwell
   "Sixline Music Staff", The Journal of Musicology 2, 1, pp. 24-26

- 1958, Fang Jisheng and Zhao Songguang
   "The Presentation of the Sixline Music Staff", The Beijing Songs, pp. 28-29

- 1968, Traugott Rohner
   Musica: An Improved Modern System of Music Notation


page 26 of 36